Titre Bulletin allergo-pollinique de Paris

du lundi 24 septembre 2018 au mercredi 26 septembre 2018
Pollen Quantité RAEP
Taxon dominant Cèdre 14 0
Taxons secondaires Urticacées 9 0
Graminées 5 1
Mercuriales 5 0
Totaux

39

1

Quantité : nombre de grains de pollens par m³ capturés sur la terrasse de l'Institut Pasteur dans le 15e arrondissement de Paris.
nd : non disponible.


RAEP (Risque allergique lié à l'exposition aux pollens) Global : 1
(évaluation du risque allergique)
5 : très élevé - 4 : élevé - 3 : moyen - 2 : faible - 1 : très faible - 0 : nul
L'indice allergique est obtenu, pour chaque site de capture, par la combinaison des données polliniques, cliniques associées et des prévisions météorologiques. Sur le plan pollinique, cet indice dépend de l'allergénicité des principaux pollens présents, de leur importance quantitative et de leur aspect récurent. Par exemple : 150 g/m³/jour de pollens de bouleau sur Paris provoquent le même risque que 15 g/m³/jour de pollens de graminées ou que 300 g/m³/jour de pollens de chêne.


Commentaire : Très peu de pollens dans l’air. Le risque d’allergie ne dépassera pas le niveau très faible pour les pollens de graminées. Les cèdres libèrent leurs pollens qui pourront former une fine pellicule jaune sur toutes les surfaces extérieures, mais il n'y aura pas de gêne allergique associée. La fin de la saison pollinique approche et l’arrivée du froid la semaine prochaine accélérera la baisse des concentrations dans l’air.

Prochain bulletin : lundi 04 février 2019

Analyses réalisées par le Laboratoire d'hygiène de la ville de paris, bulletin rédigé par le RNSA.
Pour de plus amples renseignements, consultez le site du RNSA http://www.rnsa.asso.fr/
Le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) a créé un site d'information médicale sur la végétation en ville, dans le but d'aider les services des espaces verts et les particuliers à gérer leur patrimoine végétal et à limiter le potentiel allergisant des plantations urbaines : www.vegetation-en-ville.org